Objectifs et plan d’action avec KPMG

Depuis 2010, la Fondation KPMG est partenaire du Lycée Camille Claudel.

KPMG est un réseau international de cabinets d’audit et de conseil exerçant dans 152 pays.En France, KPMG est un des cabinets leader de l’audit, du conseil et de l’expertise comptable et emploie 8 500 personnes.

Le 18 janvier 2018 de 9 à 12 heures, plusieurs parrains et marraines de KPMG sont venus à la rencontre des élèves de Terminale Baccalauréat Professionnel Gestion Administration. Depuis la seconde, les élèves ont l’habitude des interventions des parrains de KPMG et étaient pour la plupart en tenue professionnelle.

Les élèves sont actuellement en pleine réflexion sur leur orientation. La présence de collaborateurs de KPMG s’inscrivait dans cette réflexion. Ils étaient cinq : Romain Hubert, Guillaume Colet, Yacid Hafsi, Camille Le Moal et Marie-Claire Yvon.

Ils se sont d’abord présentés et l’évocation de leur parcours était très enrichissante pour les élèves. Les expériences étaient différentes et cela a sans doute interpellé ceux qui veulent poursuivre notamment en BTS Comptabilité pour travailler plus tard dans les métiers du chiffre.

Ensuite ils ont proposé deux petits jeux aux élèves. Le premier, le jeu de la balle démontrait l’intérêt d’une bonne organisation. Le second, le jeu du post-it, consistait à coller un post-it le plus haut possible sur le mur puis en second qu’ils devaient coller plus haut que le premier.

Ensuite, les élèves ont été amenés à réfléchir sur un objectif (exemples : réussir leur baccalauréat, intégrer une classe de BTS, trouver un stage,...), à un plan d’action à mettre en place pour réaliser cet objectif : quels sont les avantages à atteindre l’objectif, quelles sont les conséquences négatives de ne pas l’atteindre, quelles sont les ressources et quels sont les obstacles aux actions mises en place pour la réalisation de cet objectif ?

Cette matinée a été très bénéfique pour les élèves qui ont ainsi pu se motiver pour l’obtention du baccalauréat, réfléchir à leurs perspectives d’études supérieures et prendre du recul. Cette rencontre tombait à point nommé, avec l’ouverture de Parcours Sup.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)